DISPONIBLES À LA VENTE AU FORMAT NUMÉRIQUE

- Les articles, entretiens, portraits et notes de lectures depuis avril 2015
- Les numéros de la revue depuis sa création en novembre 1908

Tous les numéros

ABONNEMENT

Recevez la NRF au format numérique dès parution ! Cet abonnement, pour une année, comprend 6 numéros.

Je m'abonne à la revue numérique

LE DERNIER NUMERO DE LA REVUE

La Nouvelle Revue Française

Mars 2017

La Nouvelle Revue Française, n° 623

La vraie fin du XIXe siècle

 

On ferme, c’était il y a vingt ans le titre d’un roman de Philippe Muray. À l’époque, l’auteur n’était encore qu’un curieux trublion avec un drôle de nom. Entre-temps, Muray est devenu une star du politiquement incorrect, ce qui est presque lui faire injure, par l’énormité du raccourci. On le voit mieux maintenant : la vérité est que Muray ambitionnait d’être le Balzac de son temps. Tâche herculéenne qui allait bien à son énergie rabelaisienne. Il n’aura pas manqué grand-chose pour que la chimie opère. Un peu moins d’exaltation théorique, un peu plus d’amour du réel. Aimer le réel, aimer son temps, c’est-à-dire bien le haïr. Voilà l’affaire. Nous y sommes.

Exemple. Il y a vingt ans, personne n’eût cru à l’apparition de Donald Trump. On ne pensait pas que l’homo sapiens pouvait dérailler de la sorte. On croyait au progrès. Et jusqu’à ces derniers temps, on y croyait encore énormément. Aujourd’hui, les journaux cocus jurent qu’on ne les y reprendra plus. Il y a dans l’air comme un parfum de malentendu qui se dissipe. On déchire les prophéties, ces vieux sondages ineptes où nous étions convaincus de lire le vrai. Désespoir ?



> Lire la suite


La revue 10,99 €

TELECHARGER
 
> Toutes les actualités
 
Ok

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres