DISPONIBLES À LA VENTE AU FORMAT NUMÉRIQUE

- Les articles, entretiens, portraits et notes de lectures depuis avril 2015
- Les numéros de la revue depuis sa création en novembre 1908

Tous les numéros

ABONNEMENT

Recevez la NRF au format numérique dès parution ! Cet abonnement, pour une année, comprend 6 numéros.

Je m'abonne à la revue numérique

LE DERNIER NUMERO DE LA REVUE

La Nouvelle Revue Française

La Nouvelle Revue Française, n° 632

Le mieux, pour goûter ce numéro d’automne NRF, est de grimper sur l’estrade où Valère Novarina a installé sa troupe de récitants, sous le titre Théorie des peuples. De là on admire les troupeaux que mène Francis Tabouret par les airs, tandis que Julie Marx compose une complainte amoureuse bien dans l’esprit du temps. Frédéric Boyer, l’allure d’un chaman, construit une épopée : il se passe des choses dans la rue, dans les cœurs, comme Benjamin Pitchal et Sandra Lucbert le racontent, chacun à leur manière. Subtle but savage, comme Truman Capote analysé par Simon Liberati.

Il y aussi les peintres et les musiciens. Pierre-Yves Macé, compositeur de musique contemporaine, répond aux questions de Renaud Pasquier, tandis que Victor Claass revisite le maître Manet et la bande des impressionnistes. Vincent Ravalec lui, demande de quoi nous sommes les héritiers. De grands morts bien vivants : Ralph Waldo Emerson dont on donne ici quelques pages d’une conférence célèbre et inédite sur l’éthique littéraire, et Franz Kafka, nouvellement traduit en Pléiade. Et retour au présent littéraire avec les notes de lecture.



> Lire la suite


La revue 10,99 €

TELECHARGER
 

Du côté de Noailles

J’ai reçu mon carton : « La vicomtesse de Noailles sera chez elle le samedi 12 décembre à 10 heures Musique. » J’y serai, bien entendu, promis une fois encore à l’une de ces folles séances théâtrales et musicales, dont « Marie Laure » a le secret. Son mari le vicomte Charles paraît plus discret. On pense qu’il va se coucher le premier. Elle, reste avec ses amis artistes. Cela va de Crevel à Giacometti, de Cocteau à Balthus, cela sans fin. Place des Etats-Unis, à Paris , ou bien à Hyères dans cette fabuleuse villa conçue par l’architecte Robert Mallet Stevens, qu’on peut visiter aujourd’hui.

Recevoir une alerte à chaque publication d’un article
> Toutes les actualités
 
Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.