La Nouvelle Nouvelle Revue Française


Novembre 1955
La Nouvelle Revue Française, N° 35
Parution : 02/11/1955
192 pages — 9782070275465

La revue complète : 12,99 €

Sommaire
Journal 1849 (Fragments)
Sören Kierkegaard
Traduit du danois par Jean-Jacques Gateau et Knud Ferlov
Pages 833-849


Les Lilas
Jacques Chardonne
Pages 850-854


La dernière confession de Jean-Jacques
Jean Guéhenno
Pages 855-866


Bach en automne
Jean-Paul de Dadelsen
Pages 867-876


Raymond Guérin
Marcel Arland
Pages 877-880


Le Pus de la Plaie
Raymond Guérin
Pages 881-889


La Photo du Colonel
Eugène Ionesco
Pages 890-904


Cahier de revendications
Contre l'esprit de neutralité (II)
Brice Parain
Pages 905-922


Choniques : recherches
Naissance de l'Art
Maurice Blanchot
Pages 923-933


Chroniques
À propos de Daphnis et Chloé
Dominique Aury
Pages 934-940


Chroniques : le théâtre
Le Prince d'Égypte
Jacques Lemarchand
Pages 941-946


Chroniques : le cinéma
Chroniques de deux amours
François Nourissier
Pages 947-950


Chroniques
Léger (Fin)
René de Solier
Pages 951-955


Notes : la poésie
Les Géorgiques, par Virgile (Rencontre)
Philippe Jaccottet
Pages 956-957


Notes : la poésie
Le Grand Jour, par Édith Boissonnas (Gallimard)
Pierre Oster
Pages 957-959


Notes : la littérature
Lamennais ou L'hérésie des Temps Modernes, par Michel Mourre (Amiot-Dumont)
Roger Judrin
Pages 959-960


Notes : la littérature
Les Vases communicants, par André Breton (Gallimard)
Georges Anex
Pages 960-963


Notes : les essais
L'Oracle de Delphes, par Marie Delcourt (Payot)
Aimé Patri
Pages 963-964


Notes : les essais
J.-M. Charcot, par Georges Guillain (Masson)
André Berne-Joffroy
Pages 964-967


Notes : le roman
La Cible, par Henri Thomas (Gallimard)
Georges Perec
Pages 967-968


Notes : le roman
Les Dieux du Sang, par Julien Segnaire (Gallimard)
Claude Elsen
Pages 968-970


Notes : le roman
La Soif et la Mesure, par Jean-Charles Pichon (Stock)
Odile de Lalain
Pages 970-970


Notes : le roman
Le Tocsin, par Louis de Villefosse (Julliard)
François Nourissier
Pages 971-972


Notes : le roman
Les Lions sont lâchés, par Nicole (Julliard)
Dominique Aury
Pages 972-973


Notes : le roman
Fantômes vivants, par Franz Hellens (Albin Michel)
Gérard Prévot
Pages 973-974


Notes : lettres étrangères
Tchékhov par lui-même, par Sophie Laffitte (Seuil)
Dominique Fernandez
Pages 974-975


Notes : lettres étrangères
Hiéroglyphes, par Arthur Koestler (Calmann-Lévy)
Roger Judrin
Pages 975-976


Notes : lettres étrangères
Le Complexe de Broadway, par Damon Runyon (Gallimard)
Michel Chrestien
Pages 976-978


Notes : les spectacles
Paris-Plaisirs
Jean Texcier
Pages 978-980


Notes : les arts
Matta
Christian Dotremont
Pages 980-982


De tout un peu
Promenades dans Rome, par Stendhal (J.-J. Pauvert)
Claude Elsen
Pages 982-982


De tout un peu
Cahiers, d'A. de Chateaubriant (Grasset)
Jean Guérin
Pages 982-982


De tout un peu
Le Gros Lot, par Christian Murciaux (Plon)
Jean Guérin
Pages 982-982


De tout un peu
Le Vin d'orage, par Jean Proal (Julliard)
Odile de Lalain
Pages 982-983


De tout un peu
Œil pour oeil, par Vahé Katcha (Plon)
Janine Béraud
Pages 983-983


De tout un peu
Juyungo, par Adalberto Ortiz (Gallimard)
Dominique Vazeilles
Pages 983-983


De tout un peu
Histoire de rire, d'Armand Salacrou (Théâtre Saint-Georges)
Jacques Lemarchand
Pages 984-984


De tout un peu
Procès de famille, de Diego Fabbri (L'Œuvre)
Jacques Lemarchand
Pages 984-984


Les revues, les journaux
Quelques réserves sur Paul Claudel
Jean Guérin, François Mauriac
Pages 985-986


Les revues, les journaux
Promenade dans Rome
Michel Cournot
Pages 986-988


Les revues, les journaux
Germaine Richier, sculpteur du terrible
Jean Grenier
Pages 988-989


Les revues, les journaux
Divers
Anonymes
Pages 989-990


Correspondance
Lettre à Jean Guérin
Jacques Jauloin
Pages 990-992


Le temps, comme il passe
Poèmes
Adam Mickiewicz
Traduit du polonais par Armand Robin
Pages 993-996


Le temps, comme il passe
Lettre d'Amérique
René Micha
Pages 997-1003


Le temps, comme il passe
Juifs, peu juifs
Jules Lemaitre
Pages 1004-1008


Le temps, comme il passe
La Sainte-Hermandade
Max Jacob
Pages 1009-1017


Textes
Ce que Vigny avait appelé Daphné, et qui n'exista jamais sous sa main...
Henri Guillemin
Pages 1018-1018


Textes
Daphné
Alfred de Vigny
Pages 1018-1024


Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.