La Nouvelle Nouvelle Revue Française


Novembre 1955
La Nouvelle Revue Française, N° 35
Parution : 02/11/1955
192 pages — 9782070275465

La revue complète : 12,99 €

Sommaire
Journal 1849 (Fragments)
Sören Kierkegaard
Traduit du danois par Knud Ferlov et Jean-Jacques Gateau
Pages 833-849


Les Lilas
Jacques Chardonne
Pages 850-854


La dernière confession de Jean-Jacques
Jean Guéhenno
Pages 855-866


Bach en automne
Jean-Paul de Dadelsen
Pages 867-876


Raymond Guérin
Marcel Arland
Pages 877-880


Le Pus de la Plaie
Raymond Guérin
Pages 881-889


La Photo du Colonel
Eugène Ionesco
Pages 890-904


Cahier de revendications
Contre l'esprit de neutralité (II)
Brice Parain
Pages 905-922


Choniques : recherches
Naissance de l'Art
Maurice Blanchot
Pages 923-933


Chroniques
À propos de Daphnis et Chloé
Dominique Aury
Pages 934-940


Chroniques : le théâtre
Le Prince d'Égypte
Jacques Lemarchand
Pages 941-946


Chroniques : le cinéma
Chroniques de deux amours
François Nourissier
Pages 947-950


Chroniques
Léger (Fin)
René de Solier
Pages 951-955


Notes : la poésie
Les Géorgiques, par Virgile (Rencontre)
Philippe Jaccottet
Pages 956-957


Notes : la poésie
Le Grand Jour, par Édith Boissonnas (Gallimard)
Pierre Oster
Pages 957-959


Notes : la littérature
Lamennais ou L'hérésie des Temps Modernes, par Michel Mourre (Amiot-Dumont)
Roger Judrin
Pages 959-960


Notes : la littérature
Les Vases communicants, par André Breton (Gallimard)
Georges Anex
Pages 960-963


Notes : les essais
L'Oracle de Delphes, par Marie Delcourt (Payot)
Aimé Patri
Pages 963-964


Notes : les essais
J.-M. Charcot, par Georges Guillain (Masson)
André Berne-Joffroy
Pages 964-967


Notes : le roman
La Cible, par Henri Thomas (Gallimard)
Georges Perec
Pages 967-968


Notes : le roman
Les Dieux du Sang, par Julien Segnaire (Gallimard)
Claude Elsen
Pages 968-970


Notes : le roman
La Soif et la Mesure, par Jean-Charles Pichon (Stock)
Odile de Lalain
Pages 970-970


Notes : le roman
Le Tocsin, par Louis de Villefosse (Julliard)
François Nourissier
Pages 971-972


Notes : le roman
Les Lions sont lâchés, par Nicole (Julliard)
Dominique Aury
Pages 972-973


Notes : le roman
Fantômes vivants, par Franz Hellens (Albin Michel)
Gérard Prévot
Pages 973-974


Notes : lettres étrangères
Tchékhov par lui-même, par Sophie Laffitte (Seuil)
Dominique Fernandez
Pages 974-975


Notes : lettres étrangères
Hiéroglyphes, par Arthur Koestler (Calmann-Lévy)
Roger Judrin
Pages 975-976


Notes : lettres étrangères
Le Complexe de Broadway, par Damon Runyon (Gallimard)
Michel Chrestien
Pages 976-978


Notes : les spectacles
Paris-Plaisirs
Jean Texcier
Pages 978-980


Notes : les arts
Matta
Christian Dotremont
Pages 980-982


De tout un peu
Promenades dans Rome, par Stendhal (J.-J. Pauvert)
Claude Elsen
Pages 982-982


De tout un peu
Cahiers, d'A. de Chateaubriant (Grasset)
Jean Guérin
Pages 982-982


De tout un peu
Le Gros Lot, par Christian Murciaux (Plon)
Jean Guérin
Pages 982-982


De tout un peu
Le Vin d'orage, par Jean Proal (Julliard)
Odile de Lalain
Pages 982-983


De tout un peu
Œil pour oeil, par Vahé Katcha (Plon)
Janine Béraud
Pages 983-983


De tout un peu
Juyungo, par Adalberto Ortiz (Gallimard)
Dominique Vazeilles
Pages 983-983


De tout un peu
Histoire de rire, d'Armand Salacrou (Théâtre Saint-Georges)
Jacques Lemarchand
Pages 984-984


De tout un peu
Procès de famille, de Diego Fabbri (L'Œuvre)
Jacques Lemarchand
Pages 984-984


Les revues, les journaux
Quelques réserves sur Paul Claudel
Jean Guérin, François Mauriac
Pages 985-986


Les revues, les journaux
Promenade dans Rome
Michel Cournot
Pages 986-988


Les revues, les journaux
Germaine Richier, sculpteur du terrible
Jean Grenier
Pages 988-989


Les revues, les journaux
Divers
Anonymes
Pages 989-990


Correspondance
Lettre à Jean Guérin
Jacques Jauloin
Pages 990-992


Le temps, comme il passe
Poèmes
Adam Mickiewicz
Traduit du polonais par Armand Robin
Pages 993-996


Le temps, comme il passe
Lettre d'Amérique
René Micha
Pages 997-1003


Le temps, comme il passe
Juifs, peu juifs
Jules Lemaitre
Pages 1004-1008


Le temps, comme il passe
La Sainte-Hermandade
Max Jacob
Pages 1009-1017


Textes
Ce que Vigny avait appelé Daphné, et qui n'exista jamais sous sa main...
Henri Guillemin
Pages 1018-1018


Textes
Daphné
Alfred de Vigny
Pages 1018-1024


Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.