Le blog de Michel Crépu Février 2016

  • DiCaprio revient, Trump arrive
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 25/02/2016

    Donald Trump, au contraire du personnage joué à l’écran par Leonardo DiCaprio dans le film d’Alejandro Iñarritu, The Revenant, n’est pas un fantôme. Il ne revient pas, il arrive. Il est comme le grizzly fonçant sur DiCaprio qui n’a même pas de moufles pour se défendre. C’est d’ailleurs une des étrangetés du film d’Iñarritu de plonger ses personnages dans les eaux glacées du grand nord canadien, cela comme s’il s’agissait d’un immense jacuzzi.

    > Lire la suite

  • Aller au fond des choses
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 18/02/2016

    Tel est désormais l’enjeu, pour tout « message » en provenance de la planète Shoah, d’échapper au ras le bol. L’unique en butte à la banalisation, c’est une ritournelle propre aux temps que nous vivons. Peut-on exorciser cela ? Et si l’acte de lire est rendu vain, par quoi le remplacer de plus efficace ? Et d’ailleurs au fait, qu’est-ce que lire ?

    > Lire la suite

  • Le souffle de la bête
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 11/02/2016

    Hier après midi, le vent soufflait sur la Seine, au milieu des mouettes. On causait de Moby Dick à l’émission « La Compagnie des auteurs » de Mathieu Garrigou-Lagrange sur France Culture. L’américaniste littéraire Michel Imbert évoquait la place unique du roman de Melville dans l’imaginaire « national » américain. On met des guillemets à « national » parce que le monstre marin, c’est tout de même autre chose que les pinailleries habituelles sur l’« identité » auxquelles nous sommes maintenant habitués.

    > Lire la suite

  • En sortant du Paradis
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 04/02/2016

    Vous trouvez que le débat sur la déchéance nationale n’a aucun intérêt, que c’est une diversion irréelle qui n’a pas le moindre rapport avec la réalité. Que vous importe puisque vous avez ressorti de la bibliothèque La vie d’Arseniev d’Ivan Bounine (Éd. Bartillat). Livre merveilleux, livre d’une enfance et d’une adolescence russes, écrit par un homme (1870-1953) qui reçut le Nobel de littérature en 1933.

    > Lire la suite

 
Recevoir une alerte à chaque publication d’un article

Derniers articles

Joe Biden, humilité, élégance
L’actualité américaine nous étonne par sa façon de remonter à travers les années. L’épisode Trump est-il à peine refermé que la silhouette de Joe Biden occupe désormais le cadre. Il serait difficile de trouver symétrique plus inversé : Trump était vulgaire et menteur, Biden est élégant et humble. Il pourra servir de modèle d’instruction à tous ceux qui aspirent à faire carrière dans la politique. Ce ne sera pas très difficile, car Biden n’est pas un acteur complexe. Ce qui domine, chez lui, c’est un effet de clarté.

Don Quichotte on the road
Les années passent, la planète renouvelle son stock d’imagination, ce qui semblait hors de propos occupe soudain le premier plan. Il y a des experts pour cela, des gens qui savent décrire les changements, on les appelle les « écrivains ». On en croise encore, de loin en loin, on les reconnaît à une certaine démarche. Salman Rushdie en fait partie. Regardez-le bien, vous n’êtes pas près d’en revoir un exemplaire de sitôt. Se souvient-on encore de l’affaire des Versets sataniques qui lui avaient valu d’écoper d’une « fatwa » pour crime d’humour et d’insolence ?

Tristesse du réactionnaire
Les bonnes règles du savoir-vivre entre revues ignorent naturellement les désaccords intellectuels. On ferme les yeux sur des propositions qui mériteraient en temps normal qu’on réclame au moins un duel et on salue fraternellement un équipage qui croit encore au papier, à l’imprimé, des babioles de ce genre. Bonne nouvelle donc, le dernier numéro de Service littéraire vient de paraître...

> Tous les articles
Rechercher
Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.