Le blog de Michel Crépu Avril 2015

  • Les chemins de Katmandou
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 30/04/2015

    Le nom de Katmandou, pour un européen du baby boom, c'est tout un roman. Le roman même des seventies quand le cinéaste André Cayatte mettait en scène le roman de René Barjavel, Les chemins de Katmandou. À l'époque, les ados ne cherchaient pas à partir en Syrie apprendre à tuer des chiens d'infidèles, ils voulaient juste fumer un joint avec Sri Chimnoy, le gourou des Beatles.

    > Lire la suite

  • Jean d'Ormesson, le charme de l'indéfendable
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 23/04/2015

    À toute volée le tocsin, depuis que l'annonce d'une Pléiade « Jean d'O » a été rendue officielle. Dans les chaumières, c'est la fin du monde. Les éclairs strient le ciel, Dieu lui-même éternue. Quoi, comment, au pays de Gracq en papier Bible, l'arrivée de l'ineffable académicien !

    > Lire la suite

  • Les belles histoires de l'oncle Grass
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 16/04/2015

    Il y a au moins une chose qui est sûre, c'est que la littérature allemande contemporaine n'est pas à la ramasse. Et par « contemporaine », bien sûr, on veut dire d'« après guerre », c'est-à-dire « après Auschwitz ». Parmi les nombreuses déclarations qui accompagnèrent sa carrière de mauvaise conscience, Grass avait dit un jour qu' « Auschwitz » devait servir de « référent » à la langue allemande.

    > Lire la suite

  • Les naufragés de Radio France
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 09/04/2015

    Le paquebot Radio France s'enfonce à l'horizon, bientôt il aura disparu. Personne ne saurait dire, d'une manière claire, les raisons fondamentales d'une grève qui dure depuis 22 jours. Déjà, notre cœur se serrait à la vue du triste état de la moquette directoriale.

    > Lire la suite

  • De quoi sommes-nous les contemporains ?
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 02/04/2015

    « Le calendrier ne répond pas bien » objectait Barthes à cette question qu'il se posait à lui-même et qui pourrait être la nôtre, aujourd'hui, à la NRF, en 2015. « Dis moi de quoi tu es le contemporain, je lirai ta revue. » Barthes, c'était au bon temps du Collège de France, vers 1977, quand l'auteur des Mythologies y donnait sa première leçon.

    > Lire la suite

 
Recevoir une alerte à chaque publication d’un article

Derniers articles

Léonard, seul
Une exposition Leonard de Vinci se tient au Louvre, elle va durer deux mois. C’est l’expo monstre de la fin de l’année. Ceux qui voudront voir La Joconde en vrai devront prendre leur ticket, comme pour le reste, d’ailleurs. L’historien Alphonse Dupront voyait dans les cortèges de visiteurs d’expositions un équivalent des pèlerinages médiévaux. Au XIIe siècle, on traversait l’Europe pour toucher le tibia de saint Gontran. Aujourd’hui, rien n’a changé, sinon le tibia.

Julien Green, un petit rire derrière la porte Julien Green, un petit rire derrière la porte
Une vie de lecteur se compose de rencontres qui finissent par trouver leur place dans le long cortège des livres lus, retenus, aimés. Une certaine hiérarchie y impose ses choix, avec le temps. Il y a ceux du premier rang, et il y a ceux du second. Un troisième rang est même prévu, on peut y déjeuner pour pas cher, parfois mieux que dans certains endroits plus réputés. Il faut toujours vérifier par soi-même. Le Journal de Julien Green était du premier rang.

Un jour de pluie à Paris
Personne n’a oublié l’inoubliable Anthony Perkins du Psychose d’Alfred Hitchcock, mais qui n’a pas oublié les romances de l’acteur, au temps bienheureux des premières sixties, lorsqu’il chantait L’automne à Paris ? Il n’est guère que notre merveilleux Woody Allen pour lever la main, à l’énoncé du nom de Perkins chanteur. Un jour de pluie à New York, titre de son dernier film nous ramène à cette musique si charmante et profonde qu’on entend aussi bien au coin de certaine page du roman tout récent de Patrick Modiano, Encre sympathique.

> Tous les articles
Rechercher
Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.