Le blog de Michel Crépu Novembre 2016

  • Le coup du père François
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 24/11/2016

    François Fillon, le nouvel adoubé, confesse un penchant au catholicisme. Toutefois, ce n’est pas Dieu qu’il a remercié au soir de sa première victoire, mais le pilote de course Jacky Yckx, qui remporta six fois les 24 heures du Mans. On sait que M. Fillon taquine le bolide comme d’autres le goujon en rivière. Ce ne sont pas là les références habituelles d’un paroissien fidèle à la vesprée. Ses convictions spirituelles ressemblent aux membres d’un club anglais où la règle veut que l’on n’étale pas.

    > Lire la suite

  • Macron, le nouveau JJSS
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 17/11/2016

    La NRF, qui ne se trompe jamais dans ses diagnostics littéraro-politiques, affirme que Emmanuel Macron est l’héritier post-moderne de JJSS. Les enfants qui n’étaient pas nés à l’époque doivent savoir que JJSS veut dire Jean-Jacques Servan-Schreiber, qui fut également inventeur de journal. L’Express était fait pour les lecteurs qui ne se voyaient ni dans la peau d’un socialiste, ni dans celle d’un notaire de droite.

    > Lire la suite

  • « L’Amérique m’inquiète »
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 10/11/2016

    À l’instar de la duchesse de Guermantes, dans La recherche, se confiant à voix basse : « la Chine m’inquiète », nous pouvons nous écrier de notre salon du Ritz : « l’Amérique m’inquiète. » C’est bientôt l’hiver. Il pleut sur Paris, il pleut sur nos souvenirs d’il y a huit ans quand Barack bondissait sur la scène, l’élégance même. Tout cela a passé plus vite qu’un délavé d’aquarelle et la duchesse de Guermantes est partie se coucher en attendant le décompte des voix.

    > Lire la suite

  • Le temps d'une saison
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 03/11/2016

    Il fait beau sur la Seine, dix millions de selfies à l’heure devant la grande Pyramide. Si le Louvre pouvait parler – et il lui arrive de s’exprimer –, il raconterait comment Leïla Slimani décroche la couronne du Goncourt en cette saison d’automne littéraire. Voici une jeune franco-marocaine de trente-cinq ans, écrivant un roman, Chanson douce (Gallimard), avec l’adresse redoutable d’une experte en tension lente, implacable.

    > Lire la suite

 
Recevoir une alerte à chaque publication d’un article

Derniers articles

Dignité de la tomate
La pensée humaine est en constante évolution. Il n’y a pas un jour à Notre-Dame-des-Landes qui ne témoigne de ce prodige. Tel jardinier annonce que ses tomates sont du XXIIIe siècle, tel autre assure que son cheptel de moutons va révolutionner l’espèce par la création d’un nouveau lainage, tel autre encore jure que l’on va sortir du cercle infernal des bas intérêts de la société des hommes. On voit bien ici que Rousseau demeure le patron incontesté de cette utopie, comme il l’était naguère, sur le plateau du Larzac. Et pourquoi non ?

Nos amis les arbres
Sans conteste, la seule vraie grande vedette de ce printemps est l’arbre. Les publications s’accumulent sur le pauvre comme elles s’accumulaient hier sur le colibri ou les marchands de chapeaux. Il n’y a rien d’émouvant comme d’apprendre qu’un brave promeneur est mort assommé par une branche de chêne qui ne tenait plus. Albert Camus lui-même, qui en connaissait un rayon quant à l’absurde, recule devant ce comble d’injustice. Un arbre faire du mal au prochain !

Philippe Lançon. Un Robinson des Invalides
Ce qui frappe le plus, à la lecture de ce livre hors du commun , c’est son calme. Philippe Lançon, journaliste, critique littéraire à Libération et Charlie Hebdo aurait pu allonger son nom à la liste des assassinés du 7 janvier 2015 par les frères Kouachi : Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Maris. Or s’il est vrai que les morts ne parlent pas, il arrive aussi aux survivants de savoir se taire en écrivant. C’est le cas de ce livre : 500 pages qui pourraient bien résonner aux oreilles de cet ami de Chateaubriand comme une manière bien personnelle d’Outre-Tombe.

> Tous les articles
Rechercher
Ok

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres