Le blog de Michel Crépu Avril 2015

  • Les chemins de Katmandou
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 30/04/2015

    Le nom de Katmandou, pour un européen du baby boom, c'est tout un roman. Le roman même des seventies quand le cinéaste André Cayatte mettait en scène le roman de René Barjavel, Les chemins de Katmandou. À l'époque, les ados ne cherchaient pas à partir en Syrie apprendre à tuer des chiens d'infidèles, ils voulaient juste fumer un joint avec Sri Chimnoy, le gourou des Beatles.

    > Lire la suite

  • Jean d'Ormesson, le charme de l'indéfendable
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 23/04/2015

    À toute volée le tocsin, depuis que l'annonce d'une Pléiade « Jean d'O » a été rendue officielle. Dans les chaumières, c'est la fin du monde. Les éclairs strient le ciel, Dieu lui-même éternue. Quoi, comment, au pays de Gracq en papier Bible, l'arrivée de l'ineffable académicien !

    > Lire la suite

  • Les belles histoires de l'oncle Grass
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 16/04/2015

    Il y a au moins une chose qui est sûre, c'est que la littérature allemande contemporaine n'est pas à la ramasse. Et par « contemporaine », bien sûr, on veut dire d'« après guerre », c'est-à-dire « après Auschwitz ». Parmi les nombreuses déclarations qui accompagnèrent sa carrière de mauvaise conscience, Grass avait dit un jour qu' « Auschwitz » devait servir de « référent » à la langue allemande.

    > Lire la suite

  • Les naufragés de Radio France
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 09/04/2015

    Le paquebot Radio France s'enfonce à l'horizon, bientôt il aura disparu. Personne ne saurait dire, d'une manière claire, les raisons fondamentales d'une grève qui dure depuis 22 jours. Déjà, notre cœur se serrait à la vue du triste état de la moquette directoriale.

    > Lire la suite

  • De quoi sommes-nous les contemporains ?
    Le blog de Michel Crépu | Publié le : 02/04/2015

    « Le calendrier ne répond pas bien » objectait Barthes à cette question qu'il se posait à lui-même et qui pourrait être la nôtre, aujourd'hui, à la NRF, en 2015. « Dis moi de quoi tu es le contemporain, je lirai ta revue. » Barthes, c'était au bon temps du Collège de France, vers 1977, quand l'auteur des Mythologies y donnait sa première leçon.

    > Lire la suite

 
Recevoir une alerte à chaque publication d’un article

Derniers articles

La vie des fourmis
Dans L’homme sans qualités, Musil raconte la mort d’une fourmi au beau milieu de l’immense forêt. Comme soudain avertis, les animaux font route vers le lieu où repose la fourmi défunte. C’est un passage d’une extraordinaire beauté et l’on se demande par quel chemin Musil est arrivé à imaginer une scène pareille. Métaphore de la solitude, métaphore de la communauté, les deux mêlés ?

Être célèbre au moins trois siècles
On ouvre, on lit dans La Gazette Drouot qu’un portrait du père de Louis XVI a été mis en vente le 10 juin dernier chez Mercier et Cie, Commissaires priseurs associés. Le portrait a été exécuté en 1766 par le peintre Jean-Marchal Fredou : Portrait de Monseigneur le Dauphin, fils de Louis XV, père de Louis XVI. Et voilà comment on peint l’histoire. Monseigneur le Dauphin nous dévisage de l’autre côté de l’aquarium, il est loin, très loin, un très vague sourire éclaire son visage bien rasé de gentilhomme, au brassard de soie bleue.

Orwell 84. Est-ce qu’on peut rire ?
En 1949, année qui vit la publication de 1984, livre extraordinaire, on disait : dans quel état serons-nous quand viendra la vraie année 84 ? Nous vivons désormais en 2018, année impensable en 84, à laquelle Orwell lui-même n’osait songer. Alors, ça fait quoi d’être en plein futur? demandons-nous aux pauvres esclaves du XXIe siècle. Eh bien il y a toujours des maisons, des oiseaux, des fleurs. Ce qu’il n’y a plus, en revanche, c’est ce « ça d’âme » dont s’étonnait déjà Ulrich, le héros de L’homme sans qualités, de Musil.

> Tous les articles
Rechercher
Ok

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres