Préhistoire : dire sans les mots

Préhistoire : dire sans les mots
Actualité | Publié le : 13/01/2017

La parution d’un volume Préhistoires d’Europe par Anne Lehoërff aux Éditions Belin dans le cadre d’une vaste collection « Mondes anciens » dirigée par Joël Cornette est à l’origine de notre dossier NRF de janvier 2017, consacré à la question du langage dans la préhistoire. Une façon d’ouvrir l’année en prenant un peu de recul, selon l’expression consacrée.

Dossier Préhistoire, dans La NRF  n° 622

Anne Lehoërff, Préhistoires d'Europe, Belin, 2016 (« Mondes anciens »)Dire sans les mots, par Anne Lehoërff

L’histoire la plus longue de l’humanité n’a pas de mots. Durant des milliers d’années (environ 40 000 ans pour notre « nous » biologique et culturel, le plus immédiat en Europe), l’homme n’a rien raconté par écrit, n’a laissé aucune phrase...

Acheter l'article

La Scène du Puits de Lascaux ou Les multiples récits issus des profondeurs du temps, par Elena Man-Estier et Patrick Paillet

Témoignage spectaculaire et fragile des pensées et des visions du monde des premiers hommes modernes, l’art préhistorique, sans cesse, nous étonne et nous interroge. Il nous bouscule, aussi, car les figures qui en sont constitutives oscillent interminablement entre réel et irréel, concret et abstrait, visible et invisible. Les images de la Préhistoire provoquent également une profonde frustration car elles dissimulent résolument leur intention...

Acheter l'article

La naissance de la préhistoire et le récit des origines. Entre les mots et les choses, par Marc-Antoine Kaeser

Depuis la Renaissance, la relation entre histoire et archéologie se joue sur l’ambivalence entre l’apport respectif des sources écrites et des vestiges matériels dans la construction du savoir sur le passé. L’archéologie, contrainte d’abord à la simple illustration des textes antiques sauvegardés par la tradition littéraire, a rapidement gagné son autonomie en démontrant sa capacité à exhumer des témoignages écrits inédits...

Acheter l'article

La NRF n° 622, janvier 2017Écrire les milieux sans les mots, par Stéphanie Thiébault

Comment les études du paléoenvironnement nous racontent une histoire particulière et générale de notre environnement sur la très longue durée.

Acheter l'article

L’anamnèse silencieuse ou Le discours muet des squelettes, par Henri Duday

Les squelettes parlent à ceux qui les observent mais il n’est pas facile de saisir ce qu’ils disent, à tel point qu’on les a longtemps crus muets. Très inégalement conservés, ces vestiges directs des hommes du passé ont souvent été négligés ; ils occupent désormais une place centrale dans le discours de l’archéologie funéraire qui, par la fouille des tombes, vise à retrouver des gestes, des choix de société ; ses méthodes s’apparentent à celles de la médecine légale car elles se fondent largement sur les processus de décomposition des corps...

Acheter l'article

 

Voir tout le sommaire du numéro de janvier 2017

 

 
Rechercher
Ok

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres