Les notes de lecture de la NRF de mars en accès libre

Les notes de lecture de la NRF de mars en accès libre
Actualité | Publié le : 08/03/2018

Au menu du numéro de mars : Hedwige Jeanmart, John Herdman, Marilynne Robinson, Antoine Billot, Israël Joshua Singer et Melvil Poupaud, à découvrir ici !

Hedwige Jeanmart, Les oiseaux sans tête (Éd. Gallimard)
par Gaëlle Flament

« Blanche devinait déjà que cette carence de mots aurait des séquelles. » Incapable de dire un mot d’au revoir à cet ancien collègue croisé à l’hôpital, elle se doute que cette ultime rencontre, « c’est comme laisser une porte ouverte, ça fait courant d’air ». Il faut dire que Daniel ne fait pas bonne impression à qui le croise – ni mauvaise, d’ailleurs, simplement un sentiment de malaise diffus et opaque que sa présence semble secréter.

Télécharger l'article

John Herdman, La confession (Quidam Éd.)
par Renaud Pasquier

Le narrateur principal, Leonard Balmain, auteur désargenté et sans perspective, accepte de rédiger anonymement l’autobiographie d’un inconnu, Torquil Tod. La besogne, d’apparence fort simple, se révèle plus ardue que prévue, voire dangereuse : car les informations que Tod fournit à son « auto-biographe », de plus en plus lacunaires et angoissantes, mêlent terreurs apocalyptiques, magie noire, sectes variées et fantasmes meurtriers indicibles.

Télécharger l'article

Marilynne Robinson, Quand j’étais enfant, je lisais des livres (Éd. Actes Sud)
par Michel Crépu

Il n’est pas certain que Marilynne Robinson, dont on a déjà traduit cinq livres, romans-essais mêlés, soit à la place qui lui revient de plein droit dans le paysage littéraire américain que nous nous sommes fabriqués en France : à savoir la première. D’abord chez Albin Michel avec La maison de Noé puis ensuite chez Actes Sud pour quatre autres livres, la voici de retour avec cet éblouissant recueil d’études, textes publiés au fil de ces dernières années dans différentes revues, pas toujours les plus connues, loin de là.

Télécharger l'article

Antoine Billot, L’année prochaine à New York. Dylan avant Dylan (Éd. Arléa)
par Thierry Gillybœuf

Il n’est pas nécessaire d’être un inconditionnel de Bob Dylan pour se plonger dans le dernier livre d’Antoine Billot. Comme le précise le sous-titre, c’est de Dylan avant Dylan qu’il s’agit. D’ailleurs, le livre se referme avant même que ce gamin à la tignasse rousse frisée n’ait eu le temps de répondre à la question de Woody Guthrie qu’il était venu voir dans sa chambre d’hôpital : « Tu t’appelles comment, petit ? »

Télécharger l'article

Israël Joshua Singer, Printemps et autres saisons (Éd. L’antilope)
par Mikaël Gómez-Guthart

La légende voudrait que longtemps, très longtemps, l’éminent littérateur de la fratrie Singer fut non pas Isaac Bashevis Singer (Prix Nobel de littérature 1978, traduit dans autant de langues qu’il est possible d’en répertorier) mais bien son frère ainé, Israël Joshua Singer. Plus grossièrement, cela donnerait : « Le génie de la famille, en fait, c’était l’autre ! » Voilà un des poncifs les plus tenaces de l’histoire de la littérature.

Télécharger l'article

Melvil Poupaud, Voyage à Film City (Éd. Pauvert)
par Gaëlle Flament

Que pourrait-il y avoir de commun entre Jean-Denis Attiret, jésuite arrivé en Chine en 1738 et peintre officiel de l’empereur Qianlong, Melvil Poupaud, acteur français habitué de Rohmer et de Raoul Ruiz, et Fan Bingbing, jeune actrice chinoise aux millions de fans ? Une idée folle germée dans la tête de Charles de Meaux : faire un film, Le portrait interdit, sur la relation qui se noue entre Ulanara, concubine puis épouse de l’empereur, et le peintre-jésuite.

Télécharger l'article

 
Rechercher
Ok

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.